Elliot peut mieux faire !

Oskar éditeur – 2011 – 152 pages

Pour les enfants de 9 à 13 ans

 

Les thèmes :

échec scolaire – stress à l’école – relation père/fils – épanouissement d’un talent – Naissance d’un roman.

 

L’histoire :

Elliot est un élève moyen… qui aime plus jouer que travailler ! Mais son père, qui n’a pas pu faire d’études, veut que son fils devienne médecin. De peur de le décevoir, Elliot lui laisse croire que c’est aussi son rêve.

À l’entrée en CM2, le père décide de prendre les choses en main : finie la rigolade ! Il va falloir TRAVAILLER ! Le stress devient insupportable pour Elliot. C’est la dégringolade, la perte de confiance en soi et le début d’une vie de mensonge et de désespoir.

Qui pourra l’aider à s’en sortir ?

 

En annexe, à la fin du livre, je raconte dans un journal de bord la naissance de ce roman.

J’y dévoile mes « petits secrets » pour faire naître un personnage, une intrigue. J’y explique aussi mes doutes et mes trouvailles.

Bref, c’est l’écriture comme si vous y étiez !

 

Un extrait :

« – Dis-moi, Elliot, est-ce que ça te plairait, plus tard, d’être médecin ?

J’avais cinq ans, je ne connaissais rien à la vie, que vouliez-vous que je réponde ? J’ai dit : « Oui, pourquoi pas ? » Et j’étais si content, ce jour-là, de faire plaisir à mon papa qui avait tant souffert et qui comptait sur moi.

Je venais de me faire moi-même prisonnier mais j’étais trop petit pour le comprendre. »